Galanyi
ACCUEIL  >  ACTUALITE  >  Kountigui de la Basse côte : Qui de Sekhouna Soumah ou de Mamoudou Soumah est légitime ?
Kountigui de la Basse côte : Qui de Sekhouna Soumah ou de Mamoudou Soumah est légitime ?

2017/4/13

  La désignation d’un chef coutumier appelé ‘’Kountigui’’ défraie la chronique du côté des ‘’Basse côtiers’’’. Chacun y va de ses choix et de ses qualificatifs. En un laps de temps, le fauteuil connait deux personnes. L’un à la personne El hadj Sekhouna Soumah de Tanènè installé tout récemment par certains de ses fidèles à Kindia. L’autre, El Hadj Mamoudou Soumah, lui vient d’être intronisé à Conakry par d’autres Citoyens de la région du côte atlantique guinéen, appelé Guinée maritime ou encore Basse côte.

Après l’installation de Sekhouna Soumah dans ses fonctions de ‘’Kountigui’’, de nombreuses voix se sont soulevées pour dénoncer l’acte qu’elles qualifient d’acte purement politique et non fondé sur les critères de désignation de leur chef coutumier. Des attaques et contre-attaques ont occupé les débats sur les ondes des radios de la place.



El Sekhouna Soumah

La sortie médiatique la plus mouvementée est celle de Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG. Ses propos ont été diversement interprétés et ont été assimilés à des injures et du manque de respect à l’endroit d’un chef traditionnel. Fodé Oussou n’a pas manqué dans ses propos de qualifier Sekhouna Soumah comme étant le ‘’Kountigui’’ du RPG Arc-en-ciel, car soutient-il, ce dernier est le président de la délégation spéciale de la commune rurale de Tanènè( désigné par le RPG Arc-en-ciel) et que son installation a connu la présence de Nantou Chérif et d’autres ténors du pouvoir en place. Du coup, il est à la solde du pouvoir et du RPG Arc-en-ciel, selon Dr. Fodé Oussou Fofana.

Au lendemain de cette sortie, le député UFDG de la commune urbaine de Dixinn, Aboubacar Soumah a porté plainte contre son président du groupe parlementaire au nom de Sekhouna Soumah qu’il qualifie être un grand frère. Aussi, certaines femmes de la commune de kaloum n’ont pas tardé de prendre d’assaut la devanture de la pharmacie de Fodé Oussou située en plein cœur de la commune de Kaloum l’injuriant avec grossièreté. Ces dames habillées tout en rouge pensent aussi que leur ’’Kountigui’’ est atteint dans sa morale. C’est ainsi que le leader politique Alhoussény Makanéra Kaké a volé au secours de son confrère Fodé Oussou par voie de presse. Makanéra accuse Malick Sankhon, Kiridi Bangoura et Nana Souna Yansané d’instrumentaliser ces pauvres dames en mettant la main à la poche .



El Hadj Mamoudou Soumah

Des réunions se sont succédées ( Tous les jeudis, NDLR) au domicile de Mamadou Sylla, député RPG Arc-en-ciel et président du parti UDG, allié à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo. Ces rencontres hebdomadaires ont dressé le portrait-robot de celui qui doit être leur chef. Selon les partisans de Mamoudou Soumah, toutes les décisions qui émanent de Sekhouna Soumah sont guidées par le parti au pouvoir et par le pouvoir lui-même. Le camp Sekhouna Soumah aussi accuse Mamoudou Soumah d’être un transfuse du PUP et actuel militant de l’UDG de Mamadou Sylla, donc un homme politique d’où son installation dans les locaux de ce dernier. L’on peut aisément craindre que la ‘’case’’ de la Basse côte ne brûle par l’étincelle de ses propres fils.

Alors, de nombreux observateurs se disent déchus de l’attitude des ressortissants de la Basse côte en ce sens que ce poste traditionnel de chefferie est politisé par des hommes politiques qui ne voient que les périodes d’élections pendant lesquelles, le ‘’Kountigui’’ peut influencer des électeurs pour tel ou tel candidat.

On a l’impression que la Basse côte n’a pas de sages. Tous ceux qui s’expriment sur ce dossier de ‘’Kountigui’’ sont des politiciens, de A à Z ( Fodé Oussou Fofana, Makanéra Kaké, Cheick Amadou Camara, Dr. Ousmane Bangoura, Dembo Sylla, Mamadou Sylla, Aboubacar Soumah, Fodé Bangoura, Malick Sankhon, Nana Souna Yansané et d’autres.)

Comment les gens veulent que le ‘’Kountigui’’ ne soit pas politique quand son cahier de charge est rédigé rien que par des politiciens. Ailleurs, ce sont les sages qui se réunissent pour parler de ‘’ Kountigui’’. Les femmes et les jeunes ont leur entité à part. L’organisation est telle que les gens savent l’ordre de succession au trône de ‘’Kountigui’’. On ne doit pas attendre la mort du ‘’Kountigui’’ en fonction pour dresser les termes de références du nouveau. Après Sekhouna ou Mamadou, qui pour la succession, personne n’en pense. Les pouvoirs du ‘’Kountigui’’ se trouvent aujourd’hui bafouer pour des intérêts politiques.

En Haute Guinée, trois jours seulement après la mort d’un ‘’Sotikêmö’’, son successeur est connu et il est désigné. Son intronisation est programmée au quarantaine jour du décès de son prédécesseur, A ce niveau, pas de problème. « Chacun connait sa place, de l’imam à l’artisan ou encore le griot… » La Basse côte qui accueille toute la Guinée ne mérite pas ce sort pour une question de personne et de calcul politique. Réfléchissez-en.

Une analyse de

Aly Badara Condé

 
 



Articles les plus lus

FAUSSE VIRGINITÉ: DES SÉNÉGALAISES USENT DES PRODUITS POUR RÉTRÉCIR LE VAGIN

Résultat des enseignants à la Fonction publique : les revendications continuent

Ramadan:6 conseils pour jeûner sans danger pour la santé

Sport Football: Ibrahima Traoré élu meilleur joueur de Stuttgart, en Allemagne

ELHADJ MAMADOU SALIOU CAMARA : Quand la rétractation devient plus haïssable que la dénonciation

PARTENAIRES
Espace FM Guinee

kibarounews.com

Le Guepard

Poptrafic.com

rosaweb.com

NOUS CONTACTER
ACTUALITE
SPORT / CULTURE
OPINIONS
INTERNATIONAL
PHOTOS
PARTENAIRES
NOUS CONTACTER

Le site Galanyi.com est édité par Yamoussa Sidibe - Conakry, Guinée. Nous vous souhaitons une agréable visite sur son site!



Privé - Espace Clients  Ajouter un article Actualités  Ajouter une dépêche  Ajouter une Palabre  Hotline Rosaweb